Notre blogue est déménagé!

En effet, notre blogue est maintenant intégré dans notre site web, à l’adresse http://www.accent-carriere.com/blogue

Vous pourrez continuer à me lire et à commenter ! Au plaisir de vous retrouver.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La relation candidat-recruteur : un vaste malentendu?

entretien

J’ai toujours cru que la recherche d’emploi était la recherche d’une entreprise où nos compétences et nos talents seront utiles et reconnus. J’ai aussi toujours cru qu’une entrevue était une occasion de présenter ses services, d’évaluer une entreprise, et de valider si tout concorde des deux côtés. Je prépare mes clients à évaluer les besoins des entreprises, à offrir leurs services et à préparer une bonne stratégie de marketing.
Mais je me rends compte que pour beaucoup de gens, et cela depuis longtemps, la recherche d’emploi est une activité pénible, souvent humiliante. Le recruteur a le dernier mot, nous dira-t-on; si on ne lui plaît pas, cela n’ira pas plus loin.

Cette vision de la recherche d’emploi comme une relation de dominant et dominé est-elle due à une lutte de pouvoir de la part des recruteurs? A une crainte de se tromper? A l’image négative que notre société projette et renvoie aux chercheurs d’emploi? « Il me faut me vendre », dira l’un. « Il ne faut pas que je me fasse avoir », dira l’autre, c’est ma crédibilité qui en prendrait un coup. Ou est-ce tout simplement un immense malentendu entre les recruteurs et les chercheurs d’emploi ?

Lorsque nous en arrivions à la préparation aux entrevues, certains de mes clients me disent : « Il ne faut pas que je pose trop de questions, l’employeur va penser que je suis trop exigeant ». De l’autre côté, une directrice ressources humaines se plaint : « Les candidats ne posent pas de questions, ils sont là à attendre comme s’ils dépendaient de nous, alors que c’est nous qui avons besoins d’eux! »

Voilà un exemple de malentendus, il y en a bien d’autres.

J’aimerais avoir votre avis : comme candidat – chercheur d’emploi (pourrait-on changer de termes et parler de personne offrant des services?), comment voyez-vous le recruteur ?

Et vous, comme recruteur, (qui peut un jour se retrouver chercheur d’emploi) comment voyez-vous les candidats?

Si des deux côtés on peut prendre un temps d’arrêt et changer sa perception de l’autre, cela sera sans doute beaucoup plus de facile pour les recruteurs de trouver les bonnes personnes et pour les candidats de trouver la bonne entreprise, il y aura moins de stress, on pourra éviter les mensonges, faciliter les communications et réduire ainsi les problèmes de pénurie de main-d’oeuvre.

Qu’en pensez-vous?

http://www.accent-carriere.com

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | 5 commentaires

Gérez votre propre carrière : 5 conseils pour y arriver

HiResJean sort de l’école avec son diplôme en poche; recruté sur le campus universitaire, il débute comme assistant dans le département marketing.  Il grimpe les échelons tranquillement, devient directeur du service, puis VP marketing pour l’Est du Canada; mais après une quinzaine d’années, et malgré toutes les promotions et les nouveaux défis, Jean n’est pas heureux. Il a l’impression, à près de 40 ans, que sa vie ne lui appartient pas, et qu’elle ne lui a peut-être jamais appartenu. Il a l’impression d’avoir été transporté par les événements, sans réfléchir et sans prendre du recul. Est-ce là vraiment le travail qu’il voulait faire? Est-ce vraiment là qu’il voulait se rendre?

En 23 ans de métier comme conseillère en transition de carrière, j’ai rencontré un grand nombre de personnes comme Jean.  Une dépression, un changement dans la vie personnelle, un nouveau patron, une perte d’emploi ou tout simplement une insatisfaction latente les amènent à s’interroger  sur leurs choix, leur profession, leur carrière.

Mais pourquoi attendre des événements extérieurs pour réfléchir sur sa carrière et ses objectifs? Il n’est jamais trop tôt pour le faire. Comme chargée de cours, j’ai fait faire cet exercice de réflexion à des finissants du baccalauréat, leur donnant ainsi une solide base pour débuter leur carrière. Il n’est bien sûr jamais trop tard non plus. Mes clients ont entre 20 et 63 ans….

Pour ne pas perdre ses objectifs de vue, pour ne pas perdre le contrôle de sa vie professionnelle, il est important de bien se connaître. Bien se connaître, c’est avoir  une idée juste et complète de soi-même, de ce qu’on sait faire, de ce qu’on aime faire, de ses forces particulières, de ses compétences, avec preuves et exemples à l’appui.

Déterminez ce qui vous distingue

L’idée de départ : nous sommes tous uniques et irremplaçables.

Cela ne veut pas dire que personne d’autre que vous ne peut occuper votre poste, mais simplement que personne ne l’occupera de la même façon que vous. Nous sommes le produit unique de notre background, de nos connaissances, notre vécu, notre expérience; nous avons notre façon personnelle de résoudre un problème, d’améliorer des façons de faire, de voir le travail dans sa totalité.

C’est ce caractère unique qu’il vous faut trouver. Qu’est-ce qui vous distingue des autres? Entre autres, vos « bons coups », c’est-à-dire vos réalisations.

Une réalisation annonce vos couleurs; elle démontre votre initiative, vos compétences. Trois étapes : explication de la situation ou du problème que l’on veut résoudre (P); explication des actions prises, en insistant sur votre rôle (A); et les résultats obtenus (R), chiffrés lorsque c’est possible.

Gardez toujours trace de vos réalisations, n’attendez pas d’en dresser la liste 10 ans plus tard! Votre cahier de réalisations vous sera utile autant pour vos évaluations de rendement que pour soutenir une demande de promotion ou une recherche d’emploi.

Fixez votre objectif en 4 questions :

Quoi : qu’êtes vous en mesure d’offrir.  Pas un titre de poste, mais un domaine professionnel, car les titres de poste changent d’une entreprise à l’autre et ne recouvrent pas les mêmes réalités.

 :  dans quel type d’entreprise, taille, nombre d’employés; produit, service.

Avec  qui : quels sont les personnes et départements avec lesquels vous allez travailler et collaborer

À quelles conditions : quels sont les facteurs de satisfaction en emploi les plus importants pour vous, que vous désirez retrouver dans une entreprise.

 Étayez votre offre de service

 Est-ce que vos savoirs, savoir-faire et votre savoir-être viennent bien étayer votre offre de service? Sinon, qu’est-ce qui pourrait vous manquer, ou qu’est-ce qui pourrait être transférable?

Au-delà de l’objectif : une mission

Avez-vous déjà pensé à votre mission? Il ne s’agit pas ici d’une mission dans le sens religieux du terme, mais plutôt de ce qui vous anime, de ce qui vous pousse vers…, la finalité globale de votre action, de votre travail, qui va au-delà de votre description de tâches.

Dans l’exemple célèbre des tailleurs de pierre, trois tailleurs de pierre circonscrivent leur travail de trois façons différentes : celui qui taille la pierre (description de tâches), celui qui taille la pierre pour construire un mur (travail dans un ensemble plus grand que la tâche) et finalement celui qui taille la pierre pour construire une cathédrale (au-delà de la tâche, une mission).

Quelle est la finalité de votre travail ? Quel est le rôle vous voulez jouer? Est-ce que cette mission que vous vous donnez est  compatible avec votre objectif professionnel? Est-ce qu’elle vient l’éclairer? Lui donner du sens?

 Travaillez sur vos forces

 Parfait, monsieur, vous êtes embauché; on va commencer tout de suite une formation pour corriger vos faiblesses.

Quelle belle entrée en fonctions…. Vous m’avez embauché pour quoi? Je croyais que c’était pour mon potentiel…

Travaillez sur vos forces au lieu de vous acharner sur vos faiblesses et mettez-les en évidence! Le département de marketing d’une entreprise n’ira pas mettre dans la stratégie promotionnelle : Nous ne savons pas faire telle chose… mais bien plutôt va insister sur ce que l’entreprise sait faire de bien!

En résumé…

  • Prenez du recul par rapport à ce que vous faites et voulez faire
  • Fixez-vous des objectifs réalistes
  • Dressez un plan d’action pour y arriver
  • Gardez en main votre cahier de réalisations

Et n’attendez pas l’âge de la retraite pour faire ce que vous aimez!

Madeleine Fortier

http://www.accent-carriere.com

Publié dans Conseils en carrière | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le saviez-vous?

 

shutterstock_44084548 (1)

  •  75% de notre temps de veille est consacré au travail
  •  Nous changeons d’emploi en moyenne à tous les 32 mois
  •  La majorité d’entre nous planifions avec soin nos vacances, et parfois notre retraite

Mais … combien de temps passons-nous à planifier notre carrière?

Cet automne, prenez du temps pour vous!

En vedette, deux de nos 4 ateliers :

  • Découvrez et consolidez votre identité professionnelle : découvrez ce qui vous distingue et mettez-le en valeur!
  • Découvrez et développez vos forces et vos talents : excellez dans ce que vous faites de mieux, et ayez du plaisir à le faire!

Voyez nos dates d’ateliers et consultez nos autres formations : www.accent-carriere.com/formations

Venez en groupe! Notre politique de réduction vous permet d’obtenir des rabais substantiels en fonction du nombre de personnes que vous amenez avec vous.

Parlez-en à vos amis!

Publié dans Conseils en carrière, Uncategorized | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

http://finance-technique.com/ce-que-jack-sparrow-peut-vous-enseigner-sur-la-gestion-de-carriere/

Pirate-gestion-de-carriere-300x196

http://finance-technique.com/ce-que-jack-sparrow-peut-vous-enseigner-sur-la-gestion-de-carriere/

Ce que Jack Sparrow peut nous enseigner sur la gestion de carrière… Quelle belle idée rafraîchissante!

Publié dans Conseils en carrière | Tagué , , , | 1 commentaire

Réfléchir sur votre carrière

shutterstock no 4Vous désirez prendre du recul par rapport à votre carrière, vous aimeriez définir ce qui vous distingue, mettre en valeur vos compétences; vous aimeriez connaître vos talents et les développer; ou encore, vous avez un projet d’entreprise et aimeriez mettre en lumière ses éléments distinctifs.

Nous vous offrons des ateliers pour vous aider dans vos projets : http://www.accent-carriere.com/formations

Découvrez et consolidez votre identité professionnelle

Connais-toi toi-même », disait Socrate il y a plus de deux mille ans. L’importance de se connaître est toujours d’actualité! Avoir une image précise, limpide, de votre identité professionnelle, de votre caractère unique, de ce que vous êtes en mesure d’offrir à une entreprise, voilà les éléments clés de la réussite d’une recherche d’emploi ou d’une réflexion sur sa carrière. Ateliers le 15 septembre et le 20 septembre.

Découvrez et développez vos forces et vos talents

Vos talents sont innés; ils vous amènent à agir et penser de façon si naturelle qu’ils passent souvent inaperçus. Notre atelier vous permettra de faire toute la lumière sur vos talents, de les sortir de l’ombre et de les développer encore plus pour exceller dans ce que vous faites de mieux, en ayant en plus du plaisir à le faire! Ateliers le 22 septembre et le 27 septembre.

LinkedIn : du réseautage à visage humain

Dans cet atelier, vous apprendrez de façon pratique à utiliser LinkedIn et ses diverses fonctionnalités pour développer efficacement votre réseau, percer l’anonymat des entreprises, découvrir et contacter des personnes réelles, bref, redonner un visage humain à la recherche d’emploi. Ateliers le 6 octobre et le 1er novembre.

Une entreprise à votre image

Lancer son entreprise ou se retrouver à un point tournant de sa croissance, oblige à nous questionner sur ce que nous offrons d’unique, de particulier. Comment se distinguer des autres entreprises? Comment faire sa place? Comment se démarquer? Ateliers le 25 octobre et le 17 novembre.

Nous offrons également du coaching privé sur tous ces thèmes et sur d’autres thèmes reliés à la carrière.

http://www.accent-carriere.com

Publié dans Conseils en carrière | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Changer pour ne pas se confiner

Changer pour ne pas se confiner

Conseils à une personne qui craint de ne plus pouvoir changer de domaine de spécialisation. Interview par Martine Letarte, La Presse.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Faire un travail qui a du sens

joie au travail

 » Le monde ne pourra jamais être heureux tant que les hommes n’auront pas une âme d’artiste – j’entends par là tant que leur travail ne leur sera pas une source de plaisir. « 

Auguste Rodin

 Quelques définitions et un peu d’histoire

Le mot travail vient du bas latin tripalium, qui signifie : instrument de torture formé de trois pieux. Au fil des siècles la vision du travail demeurera liée à l’effort et à la contrainte et le demeure encore dans une certaine mesure.

Dans l’Antiquité, les grecs et les romains séparaient le travail de l’élévation culturelle et spirituelle. Ils considéraient le travail comme un labeur pénible et nécessaire, qu’ils confiaient aux esclaves. Ils pouvaient ainsi s’adonner aux activités par lesquelles l’humanité avance.

Il semble que c’est surtout avec le christianisme que le travail se rapproche du développement culturel et spirituel. Le  travail contribue à l’achèvement du monde. Par le travail l’homme s’associe au projet du créateur : le simple labeur devient une œuvre qui grandit son auteur.  Le travail devient Opus.

Pas de recette infaillible

Dans toute fonction, dans tout poste, il existe des zones grises, des éléments de notre travail qui nous déplaisent ou nous conviennent moins. Il n’existe pas de recettes miracles pour obtenir le parfait bonheur dans le travail.

Mais il est important de faire ce qu’on aime pour aimer ce qu’on fait. C’est une phrase simple, évidente, mais qui mérite qu’on s’y arrête quelques instants : faites-vous ce que vous aimez? Votre travail vous apporte-t-il les satisfactions auxquelles vous vous attendiez, avez-vous l’impression de vous épanouir au travail, ou devez-vous au contraire chercher désespérément d’autres sources de satisfaction, dans le peu de temps libre dont vous disposez?

Qualité de vie et consommation

De plus en plus on parle de qualité de vie, surtout chez les plus jeunes. On veut travailler moins, travailler mieux, aimer ce qu’on fait. Mais jusqu’à quel point est-on prêt à diminuer son niveau de consommation s’il le faut pour augmenter sa qualité de vie? Est-ce que qualité de vie rime avec consommation?

Se poser des questions

  • Qu’est-ce qui vous anime, ce qui vous donne envie de chanter en allant au boulot?
  • Quelle est votre relation avec le travail? 
  • Quel travail vous permet de donner le meilleur de vous-même en termes d’aptitudes, de talents, d’intérêts ?
  • Quel cadre vous permet d’employer le meilleur de vous-même pour trouver ou retrouver cette valeur fondamentale du plaisir au travail ?

A quoi sert de gagner sa vie si on vient qu’à la perdre?

Au cours de mes 23 années de travail comme conseillère – coach en carrière, ce que je trouvais le plus pénible à entendre étaient des commentaires dans ce genre :

Depuis 5 ans je n’avais plus envie de travailler. Tout ce que j’attendais c’est qu’on me donne ma prime de séparation. Tout a changé : nouveau patron, responsabilités diminuées, la philosophie de l’entreprise est différente depuis qu’on a été rachetés par des américains, on n’accorde plus d’importance aux clients comme avant, on me dit : arrête de perdre du temps à faire des choses pour lesquelles on me félicitait auparavant.

Il en découlait des conclusions du genre :  » Je n’aime plus mon métier, je veux changer de domaine, je ne veux plus jamais avoir de patron.  »

Un travail, dans quel contexte?

Il est important, crucial, de faire la distinction entre le travail qu’on fait, notre métier, et le contexte dans lequel on exerce ce métier.

On peut aimer son métier, son travail, mais détester le milieu, le contexte dans lequel on l’effectue. La solution n’est pas alors de changer de métier, mais de tenter d’améliorer les conditions dans lesquelles on l’exerce.

Exemples :

  • Un représentant quitte un poste qu’il aimait pour obtenir le double de son salaire. Au bout d’un an, il tombe malade, puis il est licencié et s’en montre soulagé. Pourquoi? Il avait d’excellentes conditions, mais coincé dans des problèmes administratifs et de la production intensive de rapports, il n’avait plus le temps de faire son vrai travail, le métier qu’il aimait,  c’est-à-dire la représentation.
  • Obligé de restreindre, suite à un ACV ses activités comme président et directeur général, un homme se retrouve à travailler seul chez lui avec un téléphone et un ordinateur. Venu me consulter pour que je l’aide à trouver un autre travail, à la fin de notre rencontre il prend conscience que le problème n’est pas son travail, mais le contexte dans lequel il l’exerce, la solitude et l’ennui qui lui pèsent.

Travail-Opus

Reprenons notre question : qu’est-ce que travailler signifie pour vous ? Payer des comptes ? Travaillez-vous seulement pour survivre ? Par besoin de sécurité ?

Erich Fromm, psychanalyste américain d’origine allemande, propose une définition rafraîchissante, humaniste du travail :

 » Le travail et l’amour sont les moyens les plus sains pour vivre une vie créative et ils sont la principale source de toute énergie orientée vers le plaisir.  »

Si vous tendez vers un travail source de création et de satisfaction, vous relativisez le poids du travail en l’allégeant parce que la frontière entre la sphère travail et la sphère vie privée s’atténue, jusqu’à s’abolir pour certains d’entre nous.

Voulez-vous accomplir un travail dans lequel vous éprouvez du plaisir ou voulez-vous du travail parce que vous ne pouvez faire autrement ? Opus ou Tripalium?

Madeleine Fortier

Accent Carrière

514 346-8926

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Connaissez-vous vos talents? (partie II)

HiRes

« Quelle que soit la position que nous occupons dans la hiérarchie, nous possédons tous au fond de nous un talent unique qui nous distingue des autres et que nous maîtrisons mieux que personne… Pour certains, ce talent consiste à motiver les autres. Pour d’autres il s’agit de leur capacité à faire passer une vision, à vendre un projet. Certains excellent dans la prise de parole en public, d’autres n’auront pas leur pareil pour établir un lien avec les autres ou pour transformer l’expérience des clients grâce à leur sens du service hors du commun. « (1)

Les talents font partie de ce qui nous distingue, de ce qui fait de nous des êtres uniques. Reconnus et exploités, ils nous donnent le sentiment d’être compétents, forts, énergiques.  Méconnus ou ignorés par nous-mêmes autant que par les autres, ils laissent toute la place à nos points faibles !

Dans notre blogue précédent,  Connaissez-vous vos talents?, nous présentons deux façons différentes de découvrir vos talents.

Une fois cet exercice fait, il faut vous assurer que les talents que vous avez trouvés sont vraiment des talents; pour cela, vous devez vérifier s’ils répondent à tous les critères suivants :  1. Faisable 2. Facile 3. Reproductible 4. Plaisant 5. Reconnu

Talent : communication

Josée définit la communication comme un de ses talents. Ce talent pour elle est :

  •  Faisable : elle a toujours su le faire, c’est de l’inné, de l’acquis. Josée a toujours été sociable, attirée par les autres.
  • Facile : elle communique facilement, Cela ne lui demande pas d’efforts, au contraire, cela lui redonne de l’énergie! Elle va facilement vers des personnes qu’elle ne connaît pas, cela l’attire et la stimule.
  • Reproductible : elle le peut le refaire. Lorsqu’elle assiste à un 5 à 7, elle va toujours vers les personnes qu’elle ne connaît pas et à chaque fois elle crée plusieurs bons contacts.
  • Plaisant : elle a plaisir à le faire. Elle adore donner des conférences et parler devant un grand public, cela la transporte et la dynamise.
  • Reconnu : son talent est reconnu par les autres. Ses présentations sont toujours appréciées et elle est de plus en plus demandée pour faire des prestations devant public.

Avez-vous réussi à trouver au moins 5 talents?

Faites-nous part de vos talents et de la façon dont vous les avez démontrés, ou des difficultés que vous rencontrez à les nommer!

Madeleine Fortier

Visitez notre nouveau site web pour connaître nos services et formations : http://www.accent-carriere.com

(1)http://653.studyrama.com/RealMedia/ads/adstream_sx.ads/www.focusrh.com/tribunes/L24@x10?http://www.focusrh.com/tribunes/la-bonne-facon-de-developper-les-talents.html?id_article=1756)

Publié dans Conseils en carrière | Tagué | Laisser un commentaire

Viser une relation à long terme !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire